La tournée du bus se prolonge ! 

 

L’exposition itinérante dans le bus contient des informations sur le thème de la traite des êtres humains en Suisse et au niveau global. Par le biais notamment d’histoires concrètes et des vidéos, le visiteur peut découvrir ce qu’est la traite des personnes, comment reconnaître une victime potentielle et qui contacter en cas de suspicions. 

Cette année, le bus est en route – non plus seulement pour sensibiliser la population en général, mais également des étudiant(e)s (à partir de 15 ans). Clique ici pour voir son itinéraire 2019. 

Le bus a été inauguré le 18 octobre 2017 à Berne. Entre octobre 2017 et décembre 2018, il a parcouru toute la Suisse en faisant 29 arrêts dans 12 cantons.

 

Prochains arrêts

Les lunettes roses

 

Le symbole des lunettes roses représente l’image erronée, et souvent enjolivée, qu’ont les victimes de traite avant d’arriver dans le pays de transit ou de destination. Elles quittent leur pays avec beaucoup d’espoir : Gagner suffisamment d’argent pour subvenir aux besoins de leur famille ? Un nouveau départ ? Saisir une occasion unique? Une vie meilleure ? Pourtant, elles sont trompées et leur désenchantement est grand lorsqu’elles se rendent compte de la réalité. Leurs rêves sont brisés car la réalité est très éloignée de la « vie en rose » qu’elles espéraient. Elles deviennent alors victimes d’exploitation et d’abus. En parallèle, le slogan „Ne te laisse pas aveugler“ s’adresse aussi à la population suisse. La traite des êtres humains n’est pas un phénomène qui concerne uniquement les autres pays. En Suisse aussi, des êtres humains sont exploités et deviennent victimes de traite. Ne te laisse pas aveugler – Ouvre les yeux!

 

 

Partenaires

L'Organisation internationale pour les migration (OIM Berne) coordonne le projet de bus. Elle bénéficie du soutien de son partenaire de mise en œuvre FAS (Fondation Neuchâteloise pour la coordination de l'Action Sociale) et des membres du comité de pilotage, au sein duquel des autorités fédérales et cantonales ainsi que des ONG sont représentées.
Des partenaires locaux tels que les "tables rondes cantonales contre la traite des êtres humains" soutiennent l'organisation d'arrêts de bus. 
Le projet de bus est soutenu financièrement par les institutions suivantes : Office fédéral de la police fedpol, Département fédéral des affaires étrangères DFAE, Secrétariat d'Etat aux migrations SEM, Au Cœur des Grottes, Ordre de Malte, l’Ambassade des États-Unis en Suisse, ainsi que, en 2017-2018, ECPAT - Kinderschutz Schweiz, Oak Fondation, Swisslos - Loterie du Canton de Berne.
 

Partenaires